Olivier Rivière, socio numéro 1 du Barça en France

Président d’un groupe de supporters francophones du FC Barcelone, Olivier Rivière est peut-être le socio le plus passionné du Barça en France et il sera dimanche au Camp Nou pour voir le Clasico.

Lire la suite

Publicités

La révolution parisienne

Pierre-Yves Beaudouin PSG

Delannoy, Krahn, Horan, Dali, Bresonik, Cruz
Kaci, Houara, Pons, Asllani, Boulleau.

Le Qatar fait les choses en grand dans le foot. Surtout au Paris Saint-Germain. Il amène des stars, il fait plaisir à ses supporters, il vend du rêve et il est même gentleman. En effet, la section féminine du club a aussi droit aux investissements et aux grandes ambitions des Qataris.

Lire la suite

Clément Chantôme, le précieux parisien

Nous sommes le dix-huit septembre. À Paris, dans le seizième arrondissement, la nuit règne au-dessus du Parc des Princes. Un léger vent frais souffle sur les tribunes, comblées de nombreux aficionados faisant résonner à plein volume les chants en l’honneur de leur club de cœur. Au dehors, à quelques minutes du premier coup de sifflet, la foule se presse encore pour assister à ce qui va bientôt les marquer à jamais. Dans la chaude ambiance parcourant les travées de l’enceinte rouge et bleu, des dizaines de milliers de supporters ont connu l’une des plus belles choses qu’un être humain puisse admirer dans sa vie : voir Clément Chantôme disputer la Ligue des Champions.

Lire la suite

Russie : comme en 2008 ?

Comment ne pas se souvenir de la formidable prestation de la Russie en 2008 ? Déjouant tous les pronostics avec un Arshavin au sommet de son art, la Russie s’était finalement inclinée aux portes de la finale face à l’Espagne. Aujourd’hui, les Russes ont pour ambition de jouer de nouveau les trouble-fêtes. Problème : quatre ans se sont depuis écoulés et l’effectif est vieillissant. De plus, ils ont à cœur de faire oublier l’énorme désillusion de Maribor en 2010 où la Slovénie les a privé d’un voyage en Afrique du Sud. Lire la suite

Giro 2012 : 4eme étape, le CLM par équipes

Ce Giro 2012 présente comme bien souvent un contre-la-montre par équipes. Après 3 étapes au Danemark et un jour de repos pour rentrer en Italie, le peloton s’élancera dans cet exercice à travers les rues de Vérone sur un tracé de 33,2 km. L’occasion pour les équipes spécialistes de l’exercice ou comptant de nombreux rouleurs en son sein de briller, et pourquoi pas de chambouler le classement général encore très peu dessiné. Alex Rasmussen l’a dit, s’il pouvait remporter l’étape avec ses coéquipiers de la Garmin-Barracuda et en plus endosser le maillot rose, ce serait une belle revanche après son échec sur ses terres natales danoises. La formation Garmin fait office de grand favori, mais devra se méfier des autres équipes roulantes, la Sky, la BMC et pourquoi pas la Orica-GreenEdge. Les équipes de grimpeurs risquent par contre de souffrir et il ne serait pas étonnant de voir certains leaders perdre de précieuses secondes pour le classement général.  Lire la suite