Forgive me HBO…

Dear HBO,

I’m sorry. I have failed you. Now I feel I have to confess something. Yes, I have been downloading illegally Game of Thrones since the very first episode and I’ve enjoyed every one of them. Despite that fact, I don’t consider myself a pirate or whatever name you’d call the numerous ones who do the same as me. I’m not a Game of Thrones scavenger, I’m a Game of Thrones lover.

thumb_game-of-thrones-003.flv

Lire la suite

Publicités

Pardonne-moi HBO…

Cher HBO,

Je suis désolé. Je vous hais trahi et je dois vous avouer quelque chose. Oui, j’ai téléchargé illégalement Game of Thrones depuis le tout premier épisode et j’ai adoré chacun d’entre eux. Malgré cela, je n’estime pas être un pirate ou autre comme vous appelez sans doute les nombreux autres internautes qui font comme moi. Mais je ne suis pas un pilleur, mais bel et bien un amoureux de la série.

thumb_game-of-thrones-003.flv

Lire la suite

Bref, j’ai fait du Speed Dating

6 minutes pour échanger, et pourquoi pas séduire, voilà le principe de ces micro-rencontres.  Intrigué par ce concept et la mise en situation où l’on ne dispose que peu de temps pour parler de soi et écouter l’autre, j’ai décidé de passer à l’acte et d’enfin tenter l’expérience. J’étais particulièrement curieux de me voir dans cette posture. Google > Speed Dating. Le premier lien. Toujours le premier lien. Je tombe sur http://www.softdating.com/ qui propose des soirées « Lemon Friday » (ça tombe bien j’aime le citron) offrant des séances de rencontres chronométrées le vendredi soir au Bizen dans le 2eme arrondissement de Paris pour 15€ à partir de 20h. L’offre comprend également une conso ainsi que la possibilité de rester à une soirée dansante jusqu’au bout de la nuit. Inscription avec un pote. Arrivée sur place dans le froid vers 20h30. L’hôtesse d’accueil regarde plusieurs fois mes chaussures avant de finalement me laisser entrer dans l’arène. (elles sont classes mes Nike salope, et y en a plein qui sont rentrés avec de vraies baskets d’abord). C’est parti.

Lire la suite

Utopia, là où le rêve commence

5855095249664197174247674331137398339n

Fort de mes nombreuses expériences réjouissantes avec des séries britanniques (Luther, Downton Abbey, Good Cop ou encore Black Mirror), c’est avec une certaine confiance que je me suis lancé dans l’aventure Utopia. Force est de constater que j’ai eu raison. La série nous emporte dès le départ dans un univers complètement déjanté sur lequel plane une intrigue nébuleuse et très orientée théorie du complot. Lire la suite

A man must watch Game of Thrones

Phénomène incontournable, la série Game of Thrones produite par HBO a connu un succès immense. Vu que tout le monde en a probablement déjà entendu parler, cet article ne vise pas à présenter une nouvelle fois la série (je l’ai déjà fait sur Blooming Machine, le blog ami de Ravavamouna, si une piqûre de rappel est toutefois nécessaire). Non, ce papier vise à mettre en relief mes différentes approches de la série. Je ne connaissais absolument pas la saga littéraire de George R. R. Martin avant de commencer l’adaptation HBO, donc la saison 1 était une entière découverte pour moi, où j’ai pu me laisser guider par les scénaristes. Ce fut magique, à tel point que sentant gronder en moi l’appel impulsif de l’enfant gâté qui réclame le jouet que son petit frère vient juste de prendre alors qu’il n’en avait rien à faire avant, je me suis rué sur Amazon et j’ai commandé tous les bouquins. Et je les ai dévorés, comme j’avais dévoré les Harry Potter à l’époque, à savoir lire, lire et plonger sans s’arrêter dans cet univers imaginaire qui se trouve tellement loin d’ici, quelque part dans un recoin de mon cerveau, avec pour seules interruptions les besoins animaux qui nous rappellent que nous ne sommes que des êtres de chair, ce que l’on essaie d’oublier l’espace d’un instant où l’on fusionne avec le récit pour être transporté vers un autre temps, un autre lieu, un autre monde.  Dès lors, la saison 2 de la série que j’aime tant ne pouvait plus dicter sa loi, car je ne voyageais plus en terra incognita, j’avais lu, j’avais su, et j’avais peur d’être déçu. (Article en trois pages, la 1ere est sans spoils, les 2eme et 3eme pages contiendront des SPOILS SUR LES SAISONS 1 & 2) Lire la suite

Pourquoi Lundi est le meilleur jour de la semaine

Rentrée de vacances, retour de week-end, reprise du train-train quotidien et de la routine métro-boulot-dodo, le lundi est très certainement la hantise absolue du Français. Pourtant, une petite communauté d’irréductibles dont je fais partie tiennent ce jour pour sacré. La raison est simple : un nombre incroyable de séries toutes plus exceptionnelles les unes que les autres voient leur diffusion américaine avoir lieu le dimanche soir, dans la nuit de dimanche à lundi pour nous. Quelques heures plus tard, nous pouvons donc profiter à loisir des péripéties de Carrie Matheson, Emma Swan, Rick Grimes ou encore de la famille Crawley, pour ne citer qu’eux.  Cet article fait office de petite présentation personnelle sur mes séries du lundi, je mentionnerai également celles qui sortent ce jour-là mais que je ne suis pas afin de montrer l’incroyable richesse des dimanches soirs américains. Lire la suite