Un jour un regen #3 : Gino Terpin

Aujourd’hui je vous emmène en Italie, dans le club de l’Udinese qui fait vibrer l’Europe entière depuis quelques saisons maintenant. Cette effervescence nous vient d’un joueur en particulier, pur produit du club sorti du centre de formation en mars 2012. Mesdames, Messieurs, je vous prie d’accueillir le grand, le magnifique, le fabuleux Gino Terpin.

Nom : Gino Terpin

Poste :  Buteur

Club : Udinese

Description : Avant-centre de classe mondiale

Lignes importantes du palmarès Ballon d’or (2017, 2018, 2019), C1 (2015, 2016, 2017, 2018, 2019), Euro (2016), Coupe du Monde (2018), Coupe des Confédérations (2017)

Le jeune Terpin arrive au club dès mars 2012 et est directement intégré à l’équipe A, ayant impressionné l’intégralité du staff de Friuli. Après quelques apparitions discrètes en tant que remplaçant de l’inamovible Antonio Di Natale, Gino s’impose petit à petit comme un titulaire indiscutable à 16 ans seulement. Sa première saison en tant que titulaire se solde par 12 buts en 31 apparitions et le titre de meilleur buteur d’une Série A à l’agonie. Très vite, Terpin affole les compteurs et l’Europe tout entière se met à genoux et couvre d’éloge ce jeune prodige encore puceau. Repoussant toute les limites, il transcende ses coéquipiers, envoyant valdinguer Di Natale dans l’oublie généralisé, forçant la pauvre légende déchue à prendre une retraite anticipée. Malgré de nombreuses offres des plus alléchantes du Réal Madrid, de Manchester United, de Tottenham et de Barcelone, il signe un nouveau contrat dans son club formateur, assurant sa présence jusqu’en 2018, affirmant dans la presse qu’il ne quittera pas l’Udinese et son grandiose entraîneur Fréderico Tortora (défenseur emblématique lors de mon premier lifeban à Friuli sur FM 2011).

Avec son club formateur, il remporte 7 championnats à la suite, 4 coupes d’Italie et surtout 5 Ligues des Champions consécutives, marquant à tout jamais de son sceau l’histoire du football européen. Il brise également les rêves d’un Lionel Messi pourtant survolté en remportant les 3 dernières éditions du Ballon d’Or, consécration suprême pour tout joueur professionnel.

Mais il brille également en sélection, avec laquelle il comptabilise 71 sélection à seulement 24 ans, en attestent ses prestations à l’Euro 2016 et la Coupe du Monde 2018. Compétitions durant lesquelles il fut décisif dans la quasi intégralité des rencontres.

A l’heure actuelle, Terpin, du haut de ses 24 ans, éclabousse le monde entier de son talent et rêve d’une sixième Ligue des Champions mais également de remporter à nouveau l’Euro avec la Squadra Azzura, fierté de toute une nation et grandissime favorite de la compétition!

Mes amis, inclinez vous devant Gino Terpin!


Publicités

Une réflexion sur “Un jour un regen #3 : Gino Terpin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s